Le Kitesurf a été désigné en tant que nouvelle épreuve de voile pour les Jeux Olympiques Juniot, qui auront lieu en octobre 2018 à Buenos Aires, en Argentine. Pour être plus précis, c’est le nouveau format TT:R (twin-tip slalom racing) qui a été choisi comme nouvelle discipline aux Jeux Olympiques Junior. C’est une grande réussite pour toute la communauté du kitesurf et pour le sport en lui-même. Au cours de la dernière décennie, cette discipline a gagné en notoriété et continue de prendre rapidement de l’ampleur dans le monde entier. On s’attend à ce que le kitesurf soit l’un des événements phares en 2020 lors des Jeux Olympiques de Tokyo et qu’en 2024, il devienne une discipline officielle aux Jeux Olympiques de Paris.

L’International Kiteboarding Association (IKA) est responsable de la promotion du kitesurf au niveau mondial et organise des championnats du monde pour chacune des catégories de kitesurf. Du 20 au 25 février 2018, l’hôtel Dakhla Attitude accueillait l’un des événements de kitesurf les plus attendus de l’année – les qualifications pour les Jeux Olympiques Junior pour l’Afrique et l’Europe. Qu’avons-nous appris lors de cette compétition ?

  1. FORMAT


La course de slalom TT: R est une course au vent à grande vitesse avec moins d’accent sur la tactique mais  plus sur le contrôle de la planche et du kite. Les riders suivent un itinéraire avec des obstacles à franchir. Tous les athlètes concourent les uns contre les autres au travers de plusieurs manches éliminatoires, les 3 meilleurs riders vont en demi-finale puis en finale. Lors de la compétition à Dakhla, il y avait des séries de 8 riders, chaque passage durait 6 minutes. Les participants n’ont été autorisés qu’à utiliser uniquement des planches de kitesurf twin-tip traditionnelles et des kite tubes.

  1. PARTICIPANTS

Les qualifications continentales aux Jeux Olympiques Junior à Dakhla ont rassemblé de jeunes athlètes âgés de 15 à 18 ans. Au total, 61 coureurs – 32 garçons et 18 filles d’Europe, 8 garçons et 3 filles d’Afrique se sont inscrits à l’événement.

  1. COURSE

Il y a deux aspects essentiels dans la compétition TT: R – le départ et les pénalités. Un bon départ est un élément clé pour dépasser tous les rivaux et gagner la course. Il n’y a aucune exception pour les pénalités – tous les pilotes sont pénalisés pour  enchevêtrements ou lorsqu’ils touchent les kites des autres riders dans des virages serrés et marqués. En savoir plus sur le système de pénalité ici.

  1. EQUIPMENT

Les participants ne sont autorisés à utiliser uniquement des kiteboards twin-tip traditionnels et des kite Leading Edge. Seuls 4 cerfs-volants et 1 planche par participant peuvent être enregistrés pour l’événement. Les cerfs-volants doivent être choisis en 4 tailles pour couvrir toute la gamme de vent légers aux vents forts. Les tailles de kite doivent être variées : grand (15m ou plus grand), moyen (11m – 15m), petit (9m – 11m) et très petit (9m et plus petit). Ils doivent posséder un leash détachable, un harnais, un casque et un gilet de natation ou d’impact. Tous les équipements doivent être conformes aux règles internationales de classe IKA Twin Tip Racing présentes ici.

  1. VENT

La vitesse minimale du vent pour le départ de la course est entre 8-10 noeuds (en fonction de la densité du vent et du courant). Pendant la compétition, il y a eu deux journées de vent léger qui ont permis à Dakhla Attitude de proposer des activités culturelles  à tous les participants de l’événement. En plus de la dégustation quotidienne de divers plats locaux, tous les riders ont eu l’occasion de rencontrer un groupe d’enfants de Dakhla et de leur enseigner les bases du kitesurf. Aziz Ouakrim, un instructeur local de kitesurf et membre de l’Association de Dakhla Lagune, a déclaré que cet événement est une excellente occasion pour les enfants de connaître le kitesurf et leur donner ainsi l’exemple pour l’avenir. De plus, les participants ont pris part à « l’activité artistique » et ont peint des aquarelles sur leurs corps.

  1. LES GAGNANTS

Le dernier jour de course, Dakhla a livré des conditions difficiles dues à des vents forts et variables. Ce fut une journée intense pour tous les riders car ils ont repoussé leurs limites et se sont battu sur l’eau jusqu’à la dernière minute de la compétition. Ce fut une belle journée pour le Maroc, puisque le rider national Jonas Ouahmid a remporté la course et il a qualifié le Maroc pour les Jeux Olympiques Junior à Buenos Aires en octobre. Pendant ce temps, dans la division africaine des filles, Rut Gouws d’Afrique du Sud a remporté la première place. Sur le podium européen, l’Italienne Sofia Tomasoni a dominé la ligue européenne des filles dans toutes les compétitions européennes, elle a donc remporté le titre avant la dernière course. Il y avait plus d’excitation dans la ligue européenne des garçons puisque le Slovène Toni Vodisek a battu le Français Benoit Gomez par moins d’un point.

En résumé, l’hôtel Dakhla Attitude est fier d’être l’hôte et le sponsor officiel des qualifications continentales des Jeux Olympiques Junior . C’est le premier hôtel qui contribue à la promotion des sports nautiques et à la pérennité de Dakhla dans le tourisme du kitesurf. L’aperçu de l’événement au jour le jour peut être trouvé sur notre site Web. Félicitations à tous les gagnants, participants, organisateurs et à l’autorité locale !

Nous tenons à remercier nos sponsors et partenaires qui ont fait de cet événement une réalité ! Ils nous ont fait confiance, ils nous ont soutenus, ils ont cru en nous ! Un merci spécial aux médias, presse, presse audiovisuelle et bien sûr, aux organisateurs ! 

#DakhlaAttitude #YOGDakhla #Dakhla #Kitesurf #DAKHLAJOJ18 #IKA #KitesurfMaroc #LagonDakhla #YOG2018 #Morocco #ONMT #MDJS #AINATLAS #MJS  #SNRT #AGENCEMAP #2MMAROC #CNOM

Suivez Dakhla Attitude sur Facebook et Instagram.

• Toutes les vidéos des qualifications pour les Jeux Olympiques Junior Dakhla se trouvent sur la chaîne Youtube de Dakhla Attitude.
• Regardez les vidéos officielles des qualifications continentales aux Jeux Olympiques Junior à Dakhla 2018 de TwinTip: Racing et Icarus sports.
Vidéo sur les coureurs marocains de Dakhla Events.

Crédits photo Ludovic Franco

Utilisation non autorisée, traduction et / ou duplication de ce matériel, y compris mais sans s’y limiter: photographies; vidéos; contenu écrit; logos, sans autorisation expresse et écrite de l’auteur et propriétaire de ce site est strictement interdite.

Share This