La course d’orientation Sahraouiya s’est terminée officiellement par une cérémonie de clôture passionnante où, malgré la fatigue physique et plusieurs coups de soleil, toutes les participantes, encadrées par les organisateurs, autorités locales et internationales, ont accomplies avec succès une course d’orientation de 5 jours à Dakhla.

Le dernier jour de l’événement, le 4 février, des prix ont été décernés aux gagnants de la course et des remerciements ont été adressés aux autorités locales de la région de Dakhla Oued-Eddahab. Des hommages ont également été remis à Mme Aicha Ech-chenna, Présidente de l’Association Solidarité Féminine et à Mme Latifa Cherif, Présidente de l’Association des Amis de Rose Ribbon. La cérémonie de clôture a commencé par le chant de l’hymne national, suivie d’une projection vidéo montrant les meilleurs moments de la course d’orientation Sahraouiya. Cette course d’orientation de 5 jours dans le désert du Sahara a été une expérience inoubliable en raison du mélange parfaitement équilibré entre le vent, le désert et l’océan.

Sahraouiya a reçu un soutien international, à la fois sur la terre et dans le ciel. Samsung Electronics – un leader mondial des technologies de l’information, a soutenu cet événement avec des appareils électroniques qui ont été utilisés par les participants pendant la course. Royal Air Maroc, le transporteur officiel et partenaire de Sahraouiya, a offerts aux gagnants de la course des vols vers l’Europe. Le plus grand soutien de l’événement Sahraouiya a été Dakhla Lagoon Association (DLA) qui se charge d’organiser divers événements à Dakhla impliquant des sports nautiques. Depuis sa création, DLA a organisé plusieurs championnats du monde de kitesurf PKRA et GKA. En ce qui concerne le soutien à la communauté locale, DLA a fondé une école sportive et financé un projet pour enseigner aux enfants la pratique des sports nautiques à Dakhla.

Afin d’avoir un regard plus personnel sur Sahraouiya, nous avons demandé à trois femmes éminentes – Leila Ouachi, Najlaa Hachami et Manuela Lanza, de raconter leurs histoires et de partager leurs expériences sur l’événement Sahraouiya.

Première femme – Leila Ouachi est la principale organisatrice. Elle a rejoint Sahraouiya l’année dernière et a de grande ambition pour cet événement. L’idée initiale de Sahraouiya était de créer une course d’orientation juste pour les femmes européennes. Cependant, le concept de cet événement a évolué vers une manifestation internationale plus ouverte, multiculturelle, axée principalement sur l’autonomisation des femmes au Maroc. Aujourd’hui, toutes les associations de femmes du monde entier peuvent participer à l’événement Sahraouiya. C’est le cas par exemple de l’Association Solidarité Féminine (ASF), très active et réputée au Maroc. ASF a été fondée par Aicha Ech-chenna en 1985 afin de venir en aide aux mères célibataires et de lutter pour leurs droits. L’association aides les jeunes mères à acquérir une formation professionnelle, notamment dans les domaines de la restauration, la pâtisserie et au hammam de l’association.

Leila-1

Deuxième femme – Najlaa Hachami de Casablanca est membre de l’Association Solidarité Féminine. Cette année, pour la première fois, elle a participé à la course d’orientation Sahraouiya. Il y avait deux raisons pour lesquelles elle participait à la course: «D’abord, j’ai aimé le concept de Sahraouiya et ensuite, à la fin, je savais que j’allais aider quelqu’un». Lorsqu’on lui demande comment elle peut décrire cet événement sa réponse est simple : “Rien n’est impossible!”. Pour elle, «la participation à la course apporte beaucoup d’émotions positives et vous encourage à repousser vos limites. Après l’événement je me sens beaucoup plus forte, physiquement mais aussi mentalement. C’est autant un voyage intérieur, à la découverte de soi, qu’une course d’endurance”.

Najlaa-1

Troisième femme – Manuela Lanza est une journaliste italienne bien connue de CNN et Thomson Reuters qui a récemment lancé sa chaine YouTube «Husband Hunter». C’était sa première participation à la course d’orientation Sahraouiya et elle explique que c’était une course très difficile tant sur le plan professionnel que physique. Manuela a en effet réalisé un blog durant la course, elle filmait durant les épreuves et travaillait à l’édition des images après la course au lieu de récupérer. Malgré son manque de préparation physique, Manuela a terminé la course et dit maintenant que « cet événement montre que les femmes peuvent être très fortes dans n’importe quelle situation, surtout quand elles sont poussées hors de leur zone de confort. »

Manuela-4

Le travail d’équipe est un aspect très important de cet événement. Les participantes doivent penser non seulement à elle-même, mais aussi aider, motiver et travailler ensemble avec une autre personne. La victoire nécessite un effort conjoint de chaque membre de l’équipe. Par conséquent, la réussite de l’événement Sahraouiya nécessite d’unifier les efforts de tous, organisateurs, sponsors et femmes du monde entier. Cet effort conjoint prouve que ensemble, nous pouvons faire de ce monde un meilleur endroit pour vivre.

L’équipe Sahraouiya remercie tous ceux qui ont contribué au succès de cet événement et invite tout le monde à suivre nos actualités sur la page Facebook officielle Sahraouiya Maroc.

Offre-speciale-St-Valentin

Share This
vente-flash-anglais